Rechercher
  • Laurence Bourgeois

On est foutu ! On ne pense plus...


Jouer à Socrate en passant sa journée à se poser des questions existentielles, c'est une chose. Etre noyé dans la suractivité au point d'en oublier de penser, c'en est une autre. Et il y a fort à parier qu'en ce moment, ce soit du côté de la suractivité, de la surproduction, de la sursollicitation, voire...du surmenage, que votre curseur soit positionné.

Et si, pour mieux avancer, on commençait par faire un arrêt sur image ? Si on se questionnait sur ce qui donne du sens, à la fois à notre quotidien, à nos projets personnels, mais aussi à notre travail et à notre entreprise ? Sommes-nous tout à fait sûrs que tous nos pas nous mènent dans la même (et dans la bonne) direction ?

C'est à deux niveaux que peut s'établir le questionnement : par rapport à ses propres besoins et valeurs, au niveau individuel, et aussi par rapport à l'organisation dans laquelle nous travaillons : quels projets sont-ils prioritaires ? Lesquels génèrent-ils le plus de valeur ajoutée pour nos clients ?

Il serait sans doute pertinent et profitable d'en faire moins, mais peut-être différemment, pour, au final, faire mieux...